Investir l'espace public

Cet article a été publié dans la newsletter du 24 mars 2022.

Investir l’espace public

— 24 mars 2022
Photo par Umanoide

Depuis plusieurs semaines, les affich­es des candidat·es à l’élection prési­den­tielle sont col­lées un peu partout dans les rues. Ça paraît presque vieille école et pour­tant cela fait tou­jours son petit effet. Col­lages ou cam­pagnes numériques, les médias inven­tent de nou­velles manières d’investir l’espace pub­lic. Voici quelques exem­ples, plus ou moins récents, qui pour­raient vous don­ner des idées.

Met­tre à con­tri­bu­tion sa communauté

Les col­lec­tifs fémin­istes se sont réap­pro­prié l’espace pub­lic depuis #metoo. À l’occasion de l’entrée au Pan­théon de Simone Veil en 2018, le compte Insta­gram Mer­ci Simone a com­mencé à coller. On a vu fleurir un peu partout des affich­es de por­traits min­i­mal­istes sur les murs. Et c’est par­tic­i­patif puisque tout le monde peut télécharg­er les visuels et les coller sur les murs de sa ville pour inter­peller et faire par­ticiper. Un bon moyen de rassem­bler autour de fig­ures ou d’idées communes.
Jouer avec les codes de la publicité
Vous avez peut-être vu pass­er les for­mats vidéos de Brut dans le métro. Le média s’est asso­cié avec Clear Chan­nel pour dévelop­per le for­mat Hyper­sto­ries sur des pan­neaux pub­lic­i­taires ani­més. À Rennes, il dif­fuse de l’information locale. Dans d’autres villes, comme Bor­deaux, ce sont des for­mats courts avec Brut Nature par exem­ple. L’idée est de pro­longer l’ex­péri­ence des sto­ries en dehors des réseaux sociaux.
Miser sur l’inventivité
Si vous ne pou­vez pas financer une cam­pagne d’affichage à la manière de Brut, soyez inventif·ve comme Usbek et Rica ! À défaut d’interpeller dans la rue, cela fait réa­gir sur les réseaux soci­aux. Avant même que les candidat·es à l’élection ne réfléchissent à leurs affich­es, Le Grand Soulage­ment décom­plex­ait la poli­tique avec des mes­sages improb­a­bles : plus c’est per­ché, plus ça interpelle !

Vous pouvez réutiliser cet article

Tous nos contenus sont publiés sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0 FR), ce qui signifie que vous êtes libre de les réutiliser et les adapter, à la condition de ne pas en avoir une utilisation commerciale, de citer le contenu original et d'ajouter un lien vers celui-ci.

À propos de Médianes

Médianes est un centre de ressources à but non lucratif dédié aux médias, à celles et ceux qui les fondent, et à celles et ceux qui les font. Nous proposons gratuitement des articles et des ressources dédiés aux médias, de la création à la gestion quotidienne. Nous accompagnons également, via notre studio, de nombreux médias en France et en Europe dans le développement de leurs projets.

Découvrir Médianes, le studio

À lire aussi

Substack, c’était une bonne idée ?

On a longtemps présenté le service de newsletters Substack comme l’eldorado des journalistes indépendant·es. Quel bilan dresse-t-on de l’utilisation de la plateforme ? Le moment n’a jamais été mieux choisi pour lancer sa newsletter. Les journalistes en quête...