S'inspirer des fanzines

Coupez, collez, zinez ! Pour se différencier des revues classiques, rien de tel que s'inspirer des fanzines. On vous dévoile quelques-uns de leurs secrets.

S’inspirer du fanzine

— 9 novembre 2022

Nous sommes en 59 après Patrick Drahi. Toutes les micro pub­li­ca­tions indépen­dantes se sont évanouies aux côtés des derniers punks. Toutes ? Non ! Le fanzine respire encore et forme une belle source d’inspiration pour les revues engagées. On vous dévoile la recette de leur potion pour vous dif­férenci­er des pub­li­ca­tions clas­siques, sans gom­mer votre identité.

Soigner son esthétique

Des ratures, des graf­fi­tis, des col­lages, de la cal­ligra­phie… Le fanzine met en avant l’au­then­tic­ité du fait mai­son. La moitié d’eux sont d’ailleurs des « graphzines », soit des pub­li­ca­tions qui passent leurs mes­sages par le biais de leur con­duite esthé­tique. Pour faire le plein d’in­spi­ra­tion, jetez donc un œil à Un Fanzine par mois, la box men­su­elle des zines illustrés.

Assumer ses obsessions

Vous avez une marotte pour un sujet très spé­ci­fique ? Prenez-vous (car­ré­ment) au sérieux ! À l’origine, le fanzine était le moyen d’expression priv­ilégié des fans incompris·es de sci­ence-fic­tion aux États-Unis, dans les années 1930. Une façon de partager ses con­nais­sances avec un groupe d’initié·es et de se recon­naître dans une com­mu­nauté. Nous, cela nous fait penser à PAIN PAIN, le fanzine sur le pain et ses con­séquences, sorte de revue pro­fes­sion­nelle ver­sion barrée. 

Produire un contenu engagé

Les mou­ve­ments fémin­istes se sont tou­jours retrou­vés dans l’espace de lib­erté offert par le fanzine. On retrou­ve cette inspi­ra­tion dans les valeurs défendues par la revue Cen­sored, qui affirme refuser d’entrer dans des logiques pro­mo­tion­nelles en pub­liant des inter­views de per­son­nal­ités déjà médi­atisées.  « Un cer­cle vicieux auquel il est par­fois dif­fi­cile d’échapper, au risque d’éteindre la flamme pre­mière de Cen­sored », expliquent les fon­da­tri­ces dans leur newslet­ter. La voici, la propo­si­tion de valeur.

Cet arti­cle a d’abord été pub­lié dans notre newslet­ter bimen­su­elle, dédié aux por­teuses et por­teurs de pro­jets dans les médias. Pour recevoir directe­ment dans votre boîte emails de la veille stratégique, des cas pra­tiques et des nou­veaux pro­jets médias, inscrivez-vous gra­tu­ite­ment à notre newslet­ter.

La newsletter de Médianes

Pour recevoir directement dans votre boîte de réception de la veille stratégique, des cas pratiques et des nouveaux projets médias, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter. Un jeudi sur deux à 7h.

Vous pouvez réutiliser cet article

Tous nos contenus sont publiés sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0 FR), ce qui signifie que vous êtes libre de les réutiliser et les adapter, à la condition de ne pas en avoir une utilisation commerciale, de citer le contenu original et d'ajouter un lien vers celui-ci.

À propos de Médianes

Médianes est un centre de ressources à but non lucratif dédié aux médias, à celles et ceux qui les fondent, et à celles et ceux qui les font. Nous proposons gratuitement des articles et des ressources dédiés aux médias, de la création à la gestion quotidienne. Nous accompagnons également, via notre studio, de nombreux médias en France et en Europe dans le développement de leurs projets.

Découvrir Médianes, le studio

À lire aussi

Soigner sa délivrabilité

Ça y est, votre newsletter est prête. L’objet est accrocheur, le contenu aéré et bien illustré. Mais avez-vous pensé à sa délivrabilité, sa capacité à être (bien) reçue ? Aujourd’hui, on vous donne trois conseils pour éviter les maladresses de facteur. Trier Bien...