Solliciter sa communauté

Cet article fait partie de notre série « Tester son projet média ». Retrouvez le deuxième épisode dédié à la création d'un numéro 0 avec Chassez le naturel et le troisième épisode consacré aux campagnes de bêta-test avec Brief.me.

Tester son projet : solliciter sa communauté, l’exemple des Others

— 3 mars 2022
Capture vidéo Les Others

Avoir LA bonne idée. Il faut croire que Les Oth­ers l’ont touchée du doigt. Rec­to Ver­so, ce sont des cartes de ran­don­nées, mais pas que. Thomas Firh nous explique la nais­sance de cette idée et l’importance de la com­mu­nauté dans le développe­ment du projet.

Un compte Insta­gram qui compte plus de 180 000 abonné·es, une revue papi­er, un pod­cast et même une newslet­ter pour les passionné·es de nature et d’aven­ture, l’équipe des Oth­ers veut grimper tou­jours plus haut. Rec­to Ver­so pour­rait être ce qui représente le mieux leur com­mu­nauté : la nature, la ran­don­née respon­s­able et le partage des idées. 

Dans cette boîte mys­tère, on trou­ve une grande carte de France avec, au rec­to, un recense­ment de plus de 600 espaces naturels, et au ver­so, une méth­ode en 7 étapes pour organ­is­er son voy­age et surtout des petites cartes rel­a­tives à chaque par­cours de 2 à 10 jours. « Nous voulions pro­pos­er plusieurs entrées : par les régions, les mas­sifs ou les points d’in­térêts en fonc­tion des envies, des niveaux… Le but est d’avoir toutes les clés pour organ­is­er le voy­age en autonomie », pré­cise Thomas Firh.

Pitcher l’idée à l’équipe

Ils auraient pu faire une appli­ca­tion ou un livre, mais ce n’est pas dans leur ADN. « Le pro­jet d’une carte s’est vite imposé ». Leur idée? Recon­necter les gens à la nature à tra­vers l’aventure, avec le souci de respecter l’environnement. L’équipe est par­tie du con­stat que voy­ager pol­lue et que cer­tains espaces en France sont envahis par les touristes.

Avec le Covid, une ten­dance à la micro-aven­ture a vu le jour. Thomas a alors réfléchi à ce que l’équipe pou­vait faire pour répon­dre à cette demande. Il a présen­té l’idée à ses col­lègues, elle leur a plu, puis ce sont les dis­cus­sions qui ont con­stru­it Rec­to Ver­so. « Grâce à notre com­mu­nauté très active, on a sou­vent plein d’idées, l’enjeu était de savoir com­ment cette idée évoluerait dans l’équipe. On avait du mal à voir pourquoi Rec­to Ver­so ne fonc­tion­nerait pas. Notre défi était de con­naître les pra­tiques ran­don­née et vélo de notre cible ».

La communauté comme boussole

En févri­er et mars 2021, le pro­jet se des­sine. Des sondages ont été envoyés notam­ment pour l’aspect quan­ti­tatif. « La com­mu­nauté n’est inté­grée que dans la deux­ième par­tie du proces­sus d’élaboration. Au mois de mai, on a sor­ti une land­ing page, avec un nom pro­vi­soire : pro­jet A. Elle présen­tait en quelques lignes ce que nous voulions faire ». 9 000 per­son­nes s’in­scrivent avant l’été pour recevoir des e‑mails. L’objectif est de faire con­naître le pro­jet, mais aus­si de s’appuyer sur les pra­tiques de voy­ages et des besoins de la com­mu­nauté via des ques­tion­naires

Des dizaines d’e‑mails ont été envoyés durant tout l’été. Puis en sep­tem­bre, 80 bêta-tes­teurs et bêta-tes­teuses, des expert·es de la ran­don­née et du vélo, ont véri­fié les points d’in­térêt et le matériel pro­posé dans les cartes. Les itinéraires sélec­tion­nés s’appuient ain­si sur des par­cours qu’ils ont testés et qu’ils connaissent. 

À l’au­tomne 2021, une cam­pagne de crowd­fund­ing est lancée pour financer le pro­jet et le dif­fuser. Rec­to Ver­so a été imprimé à plus de 13 000 exem­plaires, signe que la solide com­mu­nauté des Oth­ers a été au ren­dez-vous du suivi jusqu’à la final­i­sa­tion du pro­jet.


N.D.L.R. : Médi­anes, le stu­dio, a accom­pa­g­né Les Oth­ers dans ses réflex­ions stratégiques et finan­cières au print­emps 2021.

Vous pouvez réutiliser cet article

Tous nos contenus sont publiés sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0 FR), ce qui signifie que vous êtes libre de les réutiliser et les adapter, à la condition de ne pas en avoir une utilisation commerciale, de citer le contenu original et d'ajouter un lien vers celui-ci.

À propos de Médianes

Médianes est un centre de ressources à but non lucratif dédié aux médias, à celles et ceux qui les fondent, et à celles et ceux qui les font. Nous proposons gratuitement des articles et des ressources dédiés aux médias, de la création à la gestion quotidienne. Nous accompagnons également, via notre studio, de nombreux médias en France et en Europe dans le développement de leurs projets.

Découvrir Médianes, le studio

À lire aussi

Substack, c’était une bonne idée ?

On a longtemps présenté le service de newsletters Substack comme l’eldorado des journalistes indépendant·es. Quel bilan dresse-t-on de l’utilisation de la plateforme ? Le moment n’a jamais été mieux choisi pour lancer sa newsletter. Les journalistes en quête...