Charte pour un journalisme à la hauteur de l'urgence écologique

Retrouvez l'intégralité du texte de la charte pour un journalisme à la hauteur de l'urgence écologique.

Une charte pour mieux couvrir l’urgence écologique

— 21 septembre 2022

La semaine dernière, plusieurs cen­taines de jour­nal­istes, rédac­tions français­es et sci­en­tifiques ont signé la Charte pour un jour­nal­isme à la hau­teur de l’urgence écologique ini­tiée par le média indépen­dant Vert.

Ce texte appelle la pro­fes­sion à cess­er de reléguer aux seules rubriques Planète les papiers liés à la crise cli­ma­tique pour les inté­gr­er dans une réflex­ion trans­ver­sale dans l’ensemble de la pub­li­ca­tion. La Charte encour­age égale­ment ses sig­nataires à se for­mer aux enjeux du cli­mat, à enquêter en pro­fondeur sur les orig­ines des boule­verse­ments en cours et à pra­ti­quer un jour­nal­isme à faible émis­sion de carbone.

Chez Médi­anes, nous avons choisi de sign­er et de soutenir cette Charte. Parce qu’elle cor­re­spond à un jour­nal­isme auquel nous croyons, engagé et con­scient des enjeux de son époque. Parce que nous sommes égale­ment convaincu·es que son arrivée peut favoris­er un change­ment pro­fond dans les pra­tiques glob­ales des rédac­tions — nou­velles ou non. Que vous soyez intéressé·e par la mise en place de ces trans­for­ma­tions ou que vous ayez déjà entamé une réflex­ion dans ce sens, nous vous invi­tons à con­sul­ter ce texte, que nous voyons comme un guide pra­tique et péd­a­gogique pour mieux traiter les enjeux de la crise cli­ma­tique en cours.

Une charte, ça suffit ?

Quand certain·es voient dans cette Charte l’espoir d’une remise en ques­tion, en par­ti­c­uli­er du côté des médias « tra­di­tion­nels » que nous ne sommes pas habitué·es à voir s’engager, d’autres por­tent un regard plus cri­tique à l’égard de l’initiative. Dans quelques semaines aura lieu la prochaine Coupe du monde de foot­ball, au Qatar. De nom­breux titres — pour cer­tains, sig­nataires de la Charte — cou­vriront cette com­péti­tion aux con­séquences sociales et écologiques désas­treuses. Com­ment croire en l’émergence d’un nou­veau jour­nal­isme si celui-ci con­tin­ue de cou­vrir des événe­ments qui for­ment, en soi, des aber­ra­tions cli­ma­tiques ? La ques­tion a été longue­ment soulevée dans cet arti­cle d’Arrêt sur images signé Mari­na Fab­re Soundron et Pauline Berger.

Du côté de Médi­anes, on reste per­suadés que si le chemin est encore long, cette charte est déjà un très bon début. Alors, vous signez ?

Pour aller plus loin

NDLR : Médi­anes, le stu­dio, a accom­pa­g­né les médias Vert et Arrêt sur images au print­emps 2022 dans leur développe­ment stratégique et marketing.

La newsletter de Médianes

Pour recevoir directement dans votre boîte de réception de la veille stratégique, des cas pratiques et des nouveaux projets médias, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter. Un jeudi sur deux à 7h.

Vous pouvez réutiliser cet article

Tous nos contenus sont publiés sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0 FR), ce qui signifie que vous êtes libre de les réutiliser et les adapter, à la condition de ne pas en avoir une utilisation commerciale, de citer le contenu original et d'ajouter un lien vers celui-ci.

À propos de Médianes

Médianes est un centre de ressources à but non lucratif dédié aux médias, à celles et ceux qui les fondent, et à celles et ceux qui les font. Nous proposons gratuitement des articles et des ressources dédiés aux médias, de la création à la gestion quotidienne. Nous accompagnons également, via notre studio, de nombreux médias en France et en Europe dans le développement de leurs projets.

Découvrir Médianes, le studio

À lire aussi

Passer d’une audience à une communauté

Plus souvent subies que choisies, les interactions entre rédaction et lectorat nées de la transformation numérique des médias apportent pourtant des opportunités inédites pour fidéliser son audience : plutôt que d’abandonner le terrain, voyons comment r·établir le...