Donner la bonne réponse

Et si, plutôt que d'avoir le réflexe Google, votre média devenait le moteur de recherche privilégié pour certains sujets ? Afin de mieux penser le prolongement de l'information, il est temps de rendre véritablement service à vos lecteur·ices. Car personne ne connaît mieux la réponse que vous.

Donner la bonne réponse

— 24 octobre 2022

Et si, plutôt que d’avoir le réflexe Google, votre média deve­nait le moteur de recherche priv­ilégié pour cer­tains sujets ? Afin de mieux penser le pro­longe­ment de l’in­for­ma­tion, il est temps de ren­dre véri­ta­ble­ment ser­vice à vos lecteur·ices. Car per­son­ne ne con­naît mieux la réponse que vous.

Accompagner dans l’instabilité

Dans un con­texte de guerre en Ukraine, le média russe Helpdesk entend racon­ter les his­toires vraies de celles et ceux qui vivent dans les zones de con­flit. Et pour mieux accom­pa­g­n­er ces per­son­nes au quo­ti­di­en, le pure play­er de solu­tions a dévelop­pé un ser­vice sécurisé de ques­tions-répons­es. Pour l’heure, les ques­tions les plus fréquem­ment reçues por­tent sur les façons d’éviter la con­scrip­tion dans l’ar­mée russe.

Guider le quotidien

Quand les pub­lic­ités envahissent le web, on préfère jeter un œil aux guides d’achat de médias pour faire le bon choix. Ceux-ci peu­vent pren­dre la forme de ver­ti­cales con­so, comme la mine d’or Wire­cut­ter du New York Times. D’autres médias, comme 60 Mil­lions de Con­som­ma­teurs, intè­grent ces guides dans leur propo­si­tion de valeur. Ici, lles essais com­para­t­ifs axés vie pra­tique sont pour la plu­part en accès libre tan­dis que les enquêtes sont réservées aux abonné·es.

Devenir une référence

Oyez oyez ou oyé oyé ? Quiz ou quizz ? La bonne orthographe vous échappe ? Posez la ques­tion à votre moteur de recherche et celui-ci vous redirig­era vers le site de La langue française. Ici, les titres des arti­cles pren­nent la même struc­ture que vos recherch­es Inter­net. Non seule­ment le référence­ment est opti­misé, mais le défile­ment d’articles pour en savoir tou­jours plus est addictif.

Cet arti­cle a d’abord été pub­lié dans notre newslet­ter bimen­su­elle, dédié aux por­teuses et por­teurs de pro­jets dans les médias. Pour recevoir directe­ment dans votre boîte emails de la veille stratégique, des cas pra­tiques et des nou­veaux pro­jets médias, inscrivez-vous gra­tu­ite­ment à notre newslet­ter.

La newsletter de Médianes

Pour recevoir directement dans votre boîte de réception de la veille stratégique, des cas pratiques et des nouveaux projets médias, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter. Un jeudi sur deux à 7h.

Vous pouvez réutiliser cet article

Tous nos contenus sont publiés sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 3.0 FR), ce qui signifie que vous êtes libre de les réutiliser et les adapter, à la condition de ne pas en avoir une utilisation commerciale, de citer le contenu original et d'ajouter un lien vers celui-ci.

À propos de Médianes

Médianes est un centre de ressources à but non lucratif dédié aux médias, à celles et ceux qui les fondent, et à celles et ceux qui les font. Nous proposons gratuitement des articles et des ressources dédiés aux médias, de la création à la gestion quotidienne. Nous accompagnons également, via notre studio, de nombreux médias en France et en Europe dans le développement de leurs projets.

Découvrir Médianes, le studio

À lire aussi

Soigner sa délivrabilité

Ça y est, votre newsletter est prête. L’objet est accrocheur, le contenu aéré et bien illustré. Mais avez-vous pensé à sa délivrabilité, sa capacité à être (bien) reçue ? Aujourd’hui, on vous donne trois conseils pour éviter les maladresses de facteur. Trier Bien...